Conner Youngblood (US) – alternative indie

conner young

From growing up in Dallas, to “studying” at Yale, and eventually moving to Nashville, music has always been a big part of Conner’s life, but it wasn’t until seeing success on the HypeMachine platform that he decided to do it full time.
His music combines lyrically and sonically to paint a vivid picture that is both ambient, yet focused. The production results in a sound much bigger than your typical singer / songwriter. Combining a wide range of influences from bluegrass to hip-hop with very eclectic instrumentation, Youngblood decidedly carves out his own niche.

Following on from “Confidence”, Conner released his sophomore EP The Generation of Lift in the Fall of 2015. Conner self-produced the five-track compilation, showcasing his songwriting and knowledge of roughly 30 instruments over the course of its 18-minute run time. Since its official release on October 9, 2015 The Generation of Lift has reached over one million streams on Spotify. On the heels of the release, Conner shared a video for “The Badlands,” which premiered on Nowness and was selected as a Vimeo Staff Pick.

Web

BASIA BULAT (CA) – indie folk soul

Basia_Bulat_anthony_seck_sept2015_01_color_hires - copie

La Canadienne Basia Bulat naît au sein d’un foyer sensible à la musique. Elle apprend le piano avec sa mère, professeure de musique, puis se frotte à tous les instruments qui lui tombent sous la main. En 2006, l’auteure-compositrice-interprète entre en studio avec un groupe dont fait partie son frère Bobby, batteur. Avec l’aide du producteur Howard Bilerman, Bulat enregistre les chansons qui composeront son premier album, Oh, My Darling. Séduit par sa voix d’alto – rappelant parfois Tracy Chapman -, la prestigieuse étiquette britannique Rough Trade lui offre un contrat. Dans la foulée, la musicienne part présenter ses pièces en tournée. Le matériel d’un 2e album, Heart of My Own (2010), voit le jour sur la route, notamment lors d’un bref séjour au Yukon. Tall Tall Shadow suit en 2013. Installée à Montréal l’année suivante, elle signe Good Advice en 2016.

SITE WEB

 

IT IT ANITA (BE) – noise indie

ItItAnita

Le bruit et la fureur.
Voilà le résultat lorsque quatre sales gosses refusant de grandir décident de s’allier pour élargir (et possiblement briser) les murs des caves de leur chère Belgique. Mais ne vous y trompez pas: l’innocence et la rage toute adolescente des compositions de It It Anita (eat eat ?) ne masquent en rien l’évident et insolent talent de Mike, François, Christophe et Damien pour trousser des chansons ambitieuses, inspirées et inspirantes, et en tout point brillantes, à l’image de “Tacoma”, imparable single refusant de choisir une voie (Pop ? Punk ? Peu importe le flacon…) pour mieux nous perdre.
Les guitares ont le premier rôle.
Le chant est guttural, sauvage.
Le rock est conquis.
Liège est à genoux.

SITE WEB  /  BANDCAMP

 

HIS CLANCYNESS (CA/IT) – dream pop

HisClancyness

His Clancyness est le projet solo de Jonathan Clancy, canadien originaire d’Ottawa exilé depuis quelques années à Bologne où il joue dans le groupe A Classic Education. Sa musique parcourt les 50 dernières années musicales à travers la culture psyché et la western pop music. Son premier album Vicious est sorti à l’automne 2013 chez Fat Cat Records.

WEB  /  FACEBOOK  /  VIDEO

The Rodeo (FR)

The_Rodeo

The Rodeo est l’anagramme de Dorothée, espiègle musicienne et chanteuse parisienne, qui livre avec La musica del diavolo un deuxième album joyeusement voyageur, intensément joueur.

Le premier, Music Maelström (Naïve, 2011) associait un mot anglais générique à un autre norvégien et météorologique, pour explorer les grands espaces, principalement américains, d’hier  (Johnny Cash, Dolly Parton, Neil Young) et d’aujourd’hui (Joanna Newsom, Regina Spektor, Alela Diane). La Musica del Diavolo a été enregistré à Paris avec ses fidèles compagnons de route et la participation d’invités amicaux : notamment des membres de Yeti Lane, François & The Atlas Mountain, Tahiti Boy, Kouyaté Neerman, Oh Tiger Mountain, Lidwine, Coming Soon ou Gush…  Le tout a été mixé en Suède à Stockholm par Lasse Marten (Peter, Bjorn & John, Lykke Li), ce qui donne à ce nouvel album un côté plus pop, moins rocailleux que son prédécesseur

WEB  /  VIDEO

Antipods (CH)

Antipods

Après avoir débuté avec le revival rock du milieu des années 2000, le groupe s’en est écarté et a tenté de n’en garder que le meilleur : l’ENERGIE et l’attitude des groupes phares tel que the Strokes ou Kings of Leon.

Le groupe progresse, multiplie les concerts en Suisse ainsi qu’en France voisine et commence à habiller sa musique de teintes psychédéliques, de rythmes MATH ROCK aux guitares syncopées et aux structures alambiquées, sans pour autant sacrifier ses refrains percutants et ses riffs britpop. Quatre Eps ont été produit au fil de ces dernières années

Le premier album est sorti en septembre 2013 et contient le titre LION DISCO en playlist sur couleur 3 et SRF VIRUS.

WEB  /  VIDEO

Geppetto and The Whales (BE)

Geppetto

 

Web  /  Vidéo

One Sentence. Supervisor (CH)

OneSentence_Supervisor

“Sorti ce printemps, le premier album du jeune quartet argovien mérite que l’on y revienne. Envolées postrock, arrangements tendus, mélodies tortueuses et lancinantes, son très ample et voix envoûtante: The Heavy Sea est un disque obsédant, à la fois fabuleusement sombre et formidablement lumineux, qui a le mérite d’évoquer le meilleur du rock américain mais sans jamais jouer la carte de la référence évidente.” L’Hebdo

WEB  /  VIDEO

Markas Palubenka (LT)

Markas Palubenka

Markas Palubenka est un artiste lituanien qui manipule l’électro et l’acoustique pour en tirer un son délicat agrémenté d’une voix singulière. Sa carrière solo a débuté en été 2011, après sa séparation du groupe Ville Grim. Son premier album “no fun in 101″ sorti en 2012 reçoit un succès critique important et la même année, il est sacré meilleur album aux Music Awards Lituanien. En jouant ensuite dans les plus gros festivals de son pays, Markas prouve que son talent se décline autant sur scène que dans un studio.

Web  /  Video

Les Hivernales – Alice Lewis (FR)

Alice_Lewis

Il était une fois, au pays des merveilles, une jeune chanteuse et musicienne qui s’appelait Alice Lewis. Inspirée par Kate Bush ou William Blake, elle composa un premier album « No One Knows We’re Here » aux sonorités pop. Elle construit ses chansons comme si elle écrivait des contes. Le réalisateur du film « Le Renard et l’Enfant » ne s’y est d’ailleurs pas trompé en lui confiant la composition de la bo du film. La demoiselle a également collaboré avec David Lynch ou Sébastien Tellier. En fermant les yeux, on est tout de suite transporté dans un univers fantastique et il n’est pas très difficile de se faire ses propres films aux paysages magiques et aux animaux sautillants (oh un lapin blanc) tant sa musique est inspirante. Venez vous laisser porter.

WEB  /  VIDEO

Bored Nothing (AUS)

bored_nothing

Ce jeune homme, Fergus Miller de son vrai nom, nous vient de Melbourne. Attiré par la musique noise lo-fi d’une période qui l’a vu naître, il enregistre son premier album à la maison, en jouant tous les instruments lui même. Signé chez Spunk Records, le plus gros label indé australien, sa musique se rapproche de Teenage Fanclub ou de Yuck et Beach Fossils pour citer des groupes plus récents. On retrouve aussi un peu d’Elliot Smith et de Bradford Cox dans sa voix. Un garçon à suivre.

Web  /  Son

fiN (UK)

fin

Les 4 musiciens du sud de Londres proposent un rock indie qui se veut positif, histoire de faire un pied de nez à la morosité ambiante. Ils viennent défendre leur premier opus fait maison et mixé par Adrian Bushby, l’un des impresarios qui comptent en Angleterre. Teintée de pop, leur musique indie rock a fait un passage remarqué lors des BRIT Awards 2012.

Site https://www.facebook.com/finUK

Son http://youtu.be/2O55XoTmQ2k

Lune Palmer (CH)

lune-palmer

Lune Palmer est un groupe de Lausanne, en Suisse. Formé en 2006, il est actuellement composé de Vladimir Skrivan (voix, guitare, clavier, machines) et Michael Gaio (guitare, machines, graphisme). Le groupe a réalisé un premier EP en 2010, Light Light Ep, masterisé par l’artiste noise Francisco Meirino. Leur premier album, The Rooster, vient de sortir. Pour les fans de Portishead, Blond Redhead, Radiohead, Sigur Rós, Múm, Jesu.

Site https://www.facebook.com/lunepalmer

Son http://youtu.be/oy5czcxav3w

Borko (IS)

borko

Quand il n’est pas en train de créer ses propres mélodies électro-acoustiques, l’Islandais Björn Kristianson (aka Borko) travaille sur des musiques de film, de théâtre ou encore comme prof de musique. Borko est une personnalité de la scène musicale de Reykjavik depuis de nombreuses années et a joué dans de nombreux groupes tels que Rúnk, FM Belfast, ou encore Skakkamanage. Il a aussi fait une tournée mondiale, partageant la scène avec des artistes comme múm et Seabear.

Site https://www.facebook.com/borkoborkoborko

Son http://youtu.be/gfas7h6esgY