Death Machine (DK) – folk, lo-fi

death machine

DEATH MACHINE attempts to combine the grandiose with nearness. Inspired by traditional American folkmusic and the eighties scifi-sounds. Death Machine seeks to create an honest expression, based on Jesper’s personal lyrics and songwriting style. Jesper’s childish fascination with the universe, its incomprehensibility and mystery in general is also expressed through the cinematic and deserted futuristic landscapes. Interaction between acoustic elements and old synthesizers sets the tone.

DEATH MACHINE’s musical expression is based on the American lo-fi folk and likes to mix traditional songwriting with more abstract chanting elements. The references suggest Neil Young and the Beatles, while Danish Murder also can be traced in Death Machine’s sound.

Facebook

NANCY PANTS (CA) – Garage, rock, lo-fi

NancyPants

Nancy Pants est le dernier né des omniprésents et insatiables Ohara Hale et Adam Waito, accompagnés de Jeremy à la batterie. Leur garage-punk lo-fi à la va-comme-je-te-pousse (dans le mosh pit) rappelle Bleached ou The Babies.

SITE WEB

 

Doomenfels (CH)

Doomenfels_II

Il suffit à Dominic Oppliger, alias «Doomenfels» d’un Tascam 488 emprunté, de cassettes du supermarché, de quelques instruments et d’un microphone pour enregistrer en début d’année 2012 l’album «Epilog» dans une cave zurichoise. Le LP fera enfin sa sortie sur le label A Tree in a Field Records en août 2013. Les six morceaux plutôt bruts ne peuvent être situés nulle part entre dark-folk et expériences lo-fi. Le tout est en suisse-allemand, que nous n’avions encore jamais entendu dans un tel contexte musical et qui nous donne des sueurs froides. Ils reviennent avec Moniker, un nouvel album qui sort en octobre.

Web  /  Vidéo

Fiodor Dream Dog (FR)

fiodor

Fiodor Dream Dog ouvre la porte rouillée d’un univers d’Oz, hanté et enchanté par la voix maladive de Tatiana Mladenovitch. On y voit la musicienne multi-instrumentaliste passer de la guitare à la batterie ou au trombone avec une nonchalance déconcertante. Sous toutes ses facettes, Fiodor Dream Dog concentre son éclairage bizarre sur la personnalité troublante de Tatiana : androgyne, efflanquée, et surdouée.” Magic RPM

WEB  /  VIDEO

Doomenfels (CH)

Doomenfels_II

Il suffit à Dominic Oppliger, alias «Doomenfels» d’un Tascam 488 emprunté, de cassettes du supermarché, de quelques instruments et d’un microphone pour enregistrer en début d’année 2012 l’album «Epilog» dans une cave zurichoise. Le LP fera enfin sa sortie sur le label A Tree in a Field Records en août 2013. Les six morceaux plutôt bruts ne peuvent être situés nulle part entre dark-folk et expériences lo-fi. Le tout est en suisse-allemand, que nous n’avions encore jamais entendu dans un tel contexte musical et qui nous donne des sueurs froides.

WEB  /  VIDEO

Bored Nothing (AUS)

bored_nothing

Ce jeune homme, Fergus Miller de son vrai nom, nous vient de Melbourne. Attiré par la musique noise lo-fi d’une période qui l’a vu naître, il enregistre son premier album à la maison, en jouant tous les instruments lui même. Signé chez Spunk Records, le plus gros label indé australien, sa musique se rapproche de Teenage Fanclub ou de Yuck et Beach Fossils pour citer des groupes plus récents. On retrouve aussi un peu d’Elliot Smith et de Bradford Cox dans sa voix. Un garçon à suivre.

Web  /  Son

Borko (IS)

borko

Quand il n’est pas en train de créer ses propres mélodies électro-acoustiques, l’Islandais Björn Kristianson (aka Borko) travaille sur des musiques de film, de théâtre ou encore comme prof de musique. Borko est une personnalité de la scène musicale de Reykjavik depuis de nombreuses années et a joué dans de nombreux groupes tels que Rúnk, FM Belfast, ou encore Skakkamanage. Il a aussi fait une tournée mondiale, partageant la scène avec des artistes comme múm et Seabear.

Site https://www.facebook.com/borkoborkoborko

Son http://youtu.be/gfas7h6esgY